Les erreurs – comme les échecs – sont source, dans un premier temps, d’effondrement, mais, l’état de choc passé, elles doivent se transformer, laisser place au rebond, avec pour seul objectif, la reconstruction.

Rappelez-vous. Il y a un an et deux mois, suite à un mauvais conseil, un clic de trop, le clic fatal, j’avais perdu plus de six années de photos de mes recettes. Six années de passion, et surtout de travail partis en fumée en quelques secondes. Un véritable cauchemar, l’effroi total.

Depuis, cette date fatidique, j’ai recherché et surtout, sauvegardé les quelques rares photos que j’avais pu retrouver sur le net. Chacune d’elles étant le symbole d’une victoire, d’une revanche sur le mauvais sort.

 

Premier miracle

Puis, un ami, Olivier H, a retrouvé trace de plusieurs de mes réalisations sur Google Images. Chacune était reliée à des sites différents, dont Paperblog fut la pépite. Ce site avait, en effet, stocké – sans que je le sache – toutes mes recettes (cinq années sur six d’archivage). Une véritable mine d’or, … et, avec elle, le sourire, l’espoir retrouvé : ainsi, tout n’était pas définitivement perdu.

Alors, soirée après soirée, week end après week end, pendant un an, j’ai passé au crible toutes mes recettes, cliqué sur son titre, sur une simple image « googuelisée », pour me retrouver, le plus souvent embarquée sur un site inconnu, ou au mieux sur Paperblog. Je m’empressais ensuite de « copier-coller » toutes les photos, celles des « recettes finies » bien sur, mais également tous les « pas à pas », ces détails qui vous guident, vous lecteurs, au quotidien. Un véritable travail de fourmi, un travail titanesque, épuisant, mais le résultat en valait tellement la peine – je me devais de lui réinsuffler la vie !

Ne surtout pas lâcher, ne jamais abandonner. Seul le résultat compte !

Têtue et obstinée de nature, je m’étais fixée comme date butoire pour terminer cette reconstruction, la date anniversaire où tout avait basculé. Fin août 2015, ma Sosso, il faut que tu aies tout fini – tu peux y arriver !

Et j’ai tenu mon pari. Lien après lien, clic après clic, … j’ai copié et collé, et reconstitué ce puzzle.

Copiés et collés, … oui mais !

Mais ma pauvre Sosso, c’est loin d’être suffisant ! Et c’est Miss Cata qui va se réjouir de tes nouvelles mésaventures !!!

Le travail de reconstruction terminé, j’ai consciencieusement « re »pointé une à une toutes les recettes « gruyères », pour finalement découvrir avec horreur, de nouveaux carrés blancs qui avaient « re »pris la place des photos retrouvées.

NON, ce n’est pas possible ! Tout ce que j’avais « simplement » copié-collé, sans les enregistrer sur la bibliothèque photos du blog, pour ne pas la saturer, disparaissait à nouveau, comme neige qui fond au soleil, comme une baignoire que l’on remplit mais qui ne vide, pour avoir un fond troué. Des métaphores qui me venaient à l’esprit au fur et à mesure que je découvrais pour la seconde fois, l’ampleur des dégâts. Un cauchemar !

Mon Dieu, je n’y arriverai jamais ! Cette fois, je n’ai plus assez d’énergie pour tout « re »coller. Sosso est épuisée, découragée, … et pour le coup, vraiment anéantie !

 

Second miracle

Ma Sosso, arrête de te débattre. A chacun son métier, à chacun sa spécialité ! Cuisine, et adresse-toi à un spécialiste pour le reste.

De bouche à oreille, j’ai passé des coups de fils à la recherche de celui ou celle qui pourrait me sauver de ce naufrage. J’ai lancé des bouées, sans vraiment de retour,

… jusqu’au jour où je me suis souvenue de celle qui m’avait aidée en mars 2008, à créer mon blog : Constance D, … et par association d’idées, sept ans après, à son époux, Sébastien G, qui a répondu présent.

Un couple d’amis fidèles, d’une disponibilité et d’une efficacité redoutables.

 

Tel un phoenix …

En quelques semaines, Seb a réussi à récupérer et transférer tout le contenu de mon blog (carrés blancs inclus) sur un nouvel espace d’hébergement, bien plus conséquent.

Il l’a relooké avec un thème que j’ai validé avec un enthousiasme non dissimulé. Nous avons travaillé ensemble sur les détails, ajouté de nouvelles fonctionnalités pour le rendre plus pratique, plus moderne, plus accessible pour tous, … tandis que l’émotion me submergeait, au fur et à mesure de sa transformation.

Seb est un génie, … et mon sauveur !

Oh oui, que d’émotions !!!

Plus de sept ans après sa création, je suis aujourd’hui fière, très très fière de vous présenter son nouveau visage. Cotesoleils est mature, fort. Il a même rajouté un S à son nom.

Tel un phoenix qui renait de ses cendres, Cotesoleils rayonne de plus belle !

Il me reste encore 980 photos à « re »mettre en avant, remplacer les carrés blancs par de vraies et belles photos (je sais maintenant où les « re »trouver), et ce, de manière définitive !!!!

Epilogue

Alors mon blog Chéri, je vais encore te solliciter, et te demander de bien vouloir continuer à assumer ton rôle d’interprête.

L’interprête en mots et en images d’une passion, qu’une simple amatrice essaie de partager.

Une passion découverte sur le tard il est vrai, que j’exprime en improvisant, en reformulant, en créant,

L’interprête de mes petits moments de bonheur.

Ça vous plait ?

19 commentaires

  1. chris 06

    Ma pauvre Louloute, quel travail, et surtout quel épuisement !!!!!!!!!!

    Je suis loin d’être aussi dégourdie que toi, et suis toujours en « apprentissage » d’informatique.
    J’ai béni notre prof qui nous a enseigné la sauvegarde par l’intermédiaire du Backup Cobian. C’est parfait.
    Grâce à cette sauvegarde, j’ai pu tout récupérer, lorsque l’ordinateur m’a lâché. Un jour, l’écran est devenu tout noir, et tout était parti. Il a fallu le reconfigurer, bien entendu, mais je n’ai rien perdu de mes 35 000 dossiers. Je l’ai béni.

    Mais Seb a dû t’en parler, car il m’a l’air plus que calé en la matière. Un grand MERCI à ton sauveur de ma part.
    Enfin, l’essentiel c’est que tu arrives au bout de tes peines, et ce, pour ton plus grand bonheur.
    En tout cas, nous te retrouvons avec plaisir, et je t’envoie un panier de bisous.

    Christiane B

  2. Betty

    Merci pour ce beau commentaire de début de semaine, la vie est trop courte pour ne pas essayer d’être heureux.

    Betty H

  3. Un grand bravo pour avoir ainsi persévéré !!
    Je suis votre blog depuis « Un dîner presque parfait », et il est super !!
    J’aime beaucoup le nouveau look.
    A bientôt,

    Brigitte S

  4. NIC

    Ohlala, quelle belle leçon de vie, quelle belle histoire !!
    Une chaine de solidarité qui nous montre ENFIN le côté positif de l’homme …
    « Fends le coeur de l’homme, tu y trouveras le soleil » disait Soeur Emmanuelle, oui, c’est bien cela !
    SUPER contente pour vous? passionnée, acharnée partageant GENEREUSEMENT recettes, photos et aventures … alors, c’est vraiment mérité !
    Longue vie à ce blog !
    Bel automne,

    Nic P

  5. Catherine

    Bel exemple de persévérance ! Je ne saurais dire pourquoi mais cela ne m’étonne pas de vous 😉
    Quels bonheurs de vous retrouver au pluriel.

    Catherine D

  6. CAURIT

    Une belle histoire ton blog, avec ses joies et ses peines.
    Mais tu as gagné. Il est agréable et beau et il va continuer à nous enchanter.
    Merci ma Sosso.

    Arlette C

  7. Thierrylabeyriecabanne

    Cotesoleil était déjà pluriel, pour moi, en terme de créativité, de saveurs, d’élégance dans le dialogue et de toute cette passion lumineuse que toi, seule, sait générer, ma Princesse…

    Cotesoleils affirme désormais, cette pluralité, une singularité esthétique renouvelée à la hauteur de ton talent.

    Bravo pour ton énergie, pour ta volonté, pour ce merveilleux blog et, surtout, pour toi…

    Alors, CHAMPAGNE ET TOUTES LES SAVEURS DE BOUCHE ET DE VIE, POUR CÉLÉBRER COTESOLEILSSSSSSS…

    Ton Prince,

    T.

  8. Roméo

    Courage Sophie. Tu en vois le bout.
    Courage.
    Et continue à nous faire nous lécher les babines à chacune de tes publications.
    Tu as écouté les bons conseils, et su outrepasser les mauvaises idées …
    Bravo.

    Roméo M

  9. Virginie

    Bravo Sophie pour ta persévérance, ta ténacité et toute l’énergie déployée pour nous faire partager ta passion, et nous faire saliver chaque semaine devant de nouvelle recettes !
    Longue vie à Cotesoleils !!!!
    C’est reparti pour 7 ans (au moins ! ).

    Virginie G

  10. Sophie L

    Félicitations Sophie !
    Mon mari est super fort en informatique et même si l’on ne se connait pas, votre article m’a beaucoup plu.
    Si vous avez besoin d’aide une prochaine fois demandez moi.

    Sophie L

  11. Kong

    Très chère Sophie,
    Tu es l’exemple même de la Persévérance et je t’en félicite.
    La Passion que tu as pour la Cuisine et la Vie m’impressionne, il s’en dégage une telle Force de caractère !
    BRAVO, tu as réussi là un tour de Force magistral et tes Fans dont je fais partie, en sont extrêmement ravis.
    Tu as su au travers de ton Blog nous captiver, par tes recettes, par tes anecdotes nombreuses et réelles, nous faire « saliver » et voyager.
    Tu es en un mot pour reprendre le titre de ta petite histoire, notre bonne Étoile, celle vers qui, on irait volontiers se blottir par ces temps froids .. euh là j’exagère un peu, il fait 15* sur Paris en ce moment.
    Je devine que tu ne t’arrêteras pas en si bon chemin, que ta Passion t’emmènera là où elle m’y a emmenée il y a une vingtaine d’années .. oui, je suis devenu Chef.
    Tu as la trempe et la détermination d’un vrai Chef, et seules compte ces deux qualités en cuisine.
    Je t’encourage à aller plus loin et plus haut pour pouvoir l’atteindre ou tout au moins la toucher du doigt un jour ..
    Bises ma Sophie.

    Norbert K
    Un Chef à votre table

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *