3 commentaires

  1. Alors cette recette que je n’ai pas encore goûté ou réalisé, m’inspire un vin blanc de Touraine, un Chenin de Montlouis plus précédemment (appellation qui est en danger ces jours-ci avec les prévisions de gelée…).
    Ce qui est bien avec le Chenin de Montlouis ou de Vouvray, c’est qu’il s’adapte à toutes sortes de mets en fonction de sa teneur en sucre de 3 à plus de 100 gr résiduels suivant cuvées, années et élevage.
    Ici, je verrais bien un sec tendre avec 5 à 6 gr de sucre résiduel, ce sucre servant de trait d’union entre le vin et le cupcake.
    Bonne dégustation.

    Philippe C
    http://www.vinissime.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *